Poèsie/Poetry

Venez vous détendre, échanger dans cette section en langue française sur le thème du druidisme et du paganisme. Pour une question, pour partager ou pour échanger, prenez un instant pour vous présenter, vous réchauffer auprès de notre feu, dans une ambiance conviviale et chaleureuse.
User avatar
Creirwy Arianrod du Nord
Posts: 748
Joined: 17 May 2005, 14:17
Gender: Male
Location: Bellefeuille, Québec, Canada
Contact:

Postby Creirwy Arianrod du Nord » 24 Nov 2005, 15:33

L'époque veut cela, on dirait. L'hiver approche à grands pas, il faut vite "retrouver ses marques" hivernales.
Oui tout à fait... les effets de la grande et longue nuit dans son manteau blanc... :D
J'aimerais bien avoir une cheminée avec un feu de bois !
:wink:

User avatar
Cogan
Posts: 35
Joined: 24 Nov 2005, 15:30
Gender: Male
Location: Limousin (Occitania)
Contact:

Douze chênes

Postby Cogan » 24 Nov 2005, 16:57

Douze chênes

Douze grands chênes en cercle poussaient,
En leur milieu clairière était,
Refuge pour animaux blessés,
Ignorée de l’humanité.

Douze grands chênes en cercle poussaient,
Onze pierres levées furent érigées,
Dieux et hommes dialogue engageaient
La nuit sans fin avait cessé.

Douze grands chênes en cercle poussaient,
Dix siècles en harmonie coulèrent,
Puis l’oubli protégea l’accès
De Rome et la Croix, la colère.

Douze grands chênes en cercle poussaient,
Neuf corbeaux s’en vinrent à passer,
Y firent leur nid sans irrespect
Loin du rouge fracas des épées,

Douze grands chênes en cercle poussaient,
Huit dates pour l’année tisser,
De Samain aux blés ramassés
Jamais le cycle n’est effacé.

Douze grands chênes en cercle poussaient,
Sept marcassins sans feu leur mère,
De givre couverts, harassés,
En des pousses d’if se changèrent.

Douze grands chênes en cercle poussaient,
Six loups qu’on avait trop chassés
Prirent moment pour s’y reposer,
En vents furent métamorphosés,

Douze grands chênes en cercle poussaient,
Cinq cervidés broutant les pousses,
S’endormir pour laisser tracée,
Une étoile à la vue de tous.

Douze grands chênes en cercle poussaient,
Quatre saisons les accompagnent,
Certains coupés et d’autres cassés,
C’est toujours le bûcheron qui gagne,

Douze grands chênes en cercle poussaient,
Trois femmes sont ici pour prier,
La rousse, la peau couleur de lait,
Chantant pour la Terre oubliée,

Douze grands chênes en cercle poussaient,
Deux taureaux, un noir et un blanc,
Furent un beau jour s’y sacrifier,
Dans un combat long et violent,

Douze grands chênes en cercle poussaient,
Un seul aujourd’hui subsistait,
Une seule pierre qui reste debout,
Un seul œuf symbolise le Tout.

Cogan

User avatar
Creirwy Arianrod du Nord
Posts: 748
Joined: 17 May 2005, 14:17
Gender: Male
Location: Bellefeuille, Québec, Canada
Contact:

Postby Creirwy Arianrod du Nord » 24 Nov 2005, 17:08

Wow Cogan...
Que de symboles... que de beautés...
Merci! :D

User avatar
fedelma
OBOD Ovate
Posts: 205
Joined: 06 Nov 2005, 09:26
Gender: Female
Location: Nord - France
Contact:

Postby fedelma » 24 Nov 2005, 18:16

tes mots m'ont touché....

:wink:

si tu en as d'autres n'hésites pas à nous les faire partager !

Fedelma :o

User avatar
Aodhfin Eoghan
Posts: 167
Joined: 13 Nov 2005, 09:55
Gender: Male
Location: france
Contact:

Postby Aodhfin Eoghan » 24 Nov 2005, 18:56

SUPERBE!!!!!! :o

User avatar
Aodhfin Eoghan
Posts: 167
Joined: 13 Nov 2005, 09:55
Gender: Male
Location: france
Contact:

-AUX QUATRE ELEMENTS-

Postby Aodhfin Eoghan » 25 Nov 2005, 22:49

-AUX QUATRE ÉLÉMENTS-


Je regarde
La Terre où surgit la vie,
Le bois des fées où règne la magie,
La montagne robuste qui domine le monde.
Je regarde ma mère avec l’œil du naïf.

Je ressens
Le vent qui caresse mon visage,
Qui parle dans les arbres,
Qui refoule mes inquiétudes,
Qui souffle dans mes bronches.
Je ressens l’invisible de l’Awen.

Je me noie
Dans l’eau claire du ruisseau,
Dans les vagues qui balaient l’océan,
Dans la pluie qui fait germer la vie,
Dans le lac où règne la quiétude.
Je me noie dans l’ivresse de l’inspiration.

Je me réchauffe
Avec l’étincelle de l’éveil,
Le feu purificateur,
Le brasier de l‘Amour.
Je me réchauffe avec la compassion des Déités.

Je suis
La graine qui germe en Terre
Le souffle qui recherche l’Awen
La goutte d’eau dans mon océan
La braise qui cherche à s’enflammer.


Druim Cart’h

-TO FOUR ELEMENTS-

I regard
The Earth where rises the life,
Drink him fairies where reigns the magic,
The robust dominant mountain the world.
I regard my mother with the eye of the simpleton.

I feel
The wind who caresses my face,
Talking in trees,
Who stems my anxieties,
Who blows in my bronchi.
I feel him invisible of the Awen.

I drown
In the clear water of the runnel,
In waves who sweep the ocean,
In the rain who does germinate the life,
In the soup where reigns the quietude.
I drown in the drunkenness of the inspiration.

I reheat
With throws out sparks him of the awakening,
The fire purgatory,
Glowing coals of love.
I reheat with the Deities compassion.

I am
The seed who germinates earthen
The blow who searches him Awen
Drips her of water in my ocean
The embers who searches to inflame .
L'épée s'est levée vers le ciel et s'est abbattue sur ma destinée. J'ai compris alors que rien ne meurt mais tout évolue...
"Autrefois connu comme Druim Cart'h" -Formerly known under name of Druim Cart' a hour-

User avatar
Avidubituonix
Posts: 76
Joined: 05 Dec 2005, 15:21
Gender: Male
Location: Genève
Contact:

Postby Avidubituonix » 08 Dec 2005, 14:09

Wow j'ai été très touché par tous vos poèmes.
Et je suis très heureux de trouver ici un endroit ou partager un peu de poésie. Décidément, je suis là depuis peu mais je commence déjà à me sentir à la maison...
Merci mes amis...
Je vous livre ma petite contribution, je viens de l'écrire juste pour vous remercier des votre. Attention l'encre n'est peut-être pas séche et il lui manque encore un titre si vous avez des idées... :wink:


Moi qui toujours sur mon chemin, ai peint des tableaux de mes mots.
Je me lance avant d’être demain, et mélange mes mots dans mon dos
Comme le ferait un magicien, avec ces cartes et son chapeau.

Le trois étant le chiffre sacré, j’écris ce poème en triade.
Dans le rythme qu’ainsi je crée, les phrases me viennent par myriades
Et sans me laisser inquiéter, je mets les mots en enfilade.

Je fait le vide et puis j’écris, ces doux sons qui dansent et qui chantent
Et le plaisir vient comme un cri, quand les vers qui sortent me hantent
Je rêve, je danse et puis je ris, chatouillé par un verbe qui chante.

Par moment la source faibli, le flux des mots se fait moins fort
Et là je reprends mes esprits, je me relis et je m’endors
Bercé par les vers que je lis, je part pour un grand rêve d’or.

Dans mon rêve l’inspiration, sous forme d’un grand loup solitaire
Qui attire mon attention, me guidant jusqu’à son repaire
Ce loup se prénomme Intuition et il habite six pieds sous terre.

Nous discutons assis parterre, des mondes d’ici et d’ailleurs
Il me dis les secrets des pierres et que tout les mots sont des leurres
Il m’explique la prose et les vers, et je l’écoute pendant des heures

Car rêves et vers sont identiques en tout cas phonétiquement
Les hommes ont perdu l’authentique, le seul, le vrai, le grand serment
Le grand secret qui tous nous pique et nous démange énormément.

Tous les rêves ne sont que des mots et touts les mots ne sont que rêves
Musique, mots, rêves sont tous égaux dans la langue que parlait Eve
Do Ré Mi Fa Sol La Si Do et déjà mon rêve s’achève.

Je dors déjà depuis longtemps quand je me réveille en sursaut.
Je prends donc un beau papier blanc pour y coucher ces quelques mots.
Car l’oubli déjà je le sent, efface le paroles d’un tango.

User avatar
Creirwy Arianrod du Nord
Posts: 748
Joined: 17 May 2005, 14:17
Gender: Male
Location: Bellefeuille, Québec, Canada
Contact:

Postby Creirwy Arianrod du Nord » 08 Dec 2005, 14:40

Oh j'ai adoré!!! Merci de nous partager ça! C'est vraiment vraiment très beau... Wow.

Heureuse que tu te sentes si le bienvenu! :hug: :D

User avatar
Aodhfin Eoghan
Posts: 167
Joined: 13 Nov 2005, 09:55
Gender: Male
Location: france
Contact:

Postby Aodhfin Eoghan » 08 Dec 2005, 20:52

J'ai adoré, Avidubituonix!!!! :o :o :o

User avatar
fedelma
OBOD Ovate
Posts: 205
Joined: 06 Nov 2005, 09:26
Gender: Female
Location: Nord - France
Contact:

Postby fedelma » 09 Dec 2005, 08:51

je n'ai qu'un mot : félicitations
d'avoir su nous entrainer dans cet élan
qui sonne comme un chant
merci de nous avoir transmis cette version


:hiya: Fedelma

User avatar
Creirwy Arianrod du Nord
Posts: 748
Joined: 17 May 2005, 14:17
Gender: Male
Location: Bellefeuille, Québec, Canada
Contact:

Postby Creirwy Arianrod du Nord » 10 Jan 2006, 16:41

Terre, planète bleue

Terre, planète bleue, où des astronomes exaltés capturent la lumière des étoiles aux confins de l'espace.

Terre, planète bleue, où un cosmonaute, au hublot de sa navette, nomme les continents des géographies de son enfance.

Terre, planète bleue, où une asphodèle germe dans les entrailles d'un migrateur mort d'épuisement sur un rocher de haute mer.

Terre, planète bleue, où un dictateur fête Noël en famille alors que, par milliers, des corps brûlent dans les fours crématoires.

Terre, planète bleue, où, décroché avec fracas de la banquise polaire, un iceberg bleuté entreprend son long périple océanique.

Terre, planète bleue, où, dans une gare de banlieue, une famille attend un prisonnier politique séquestré depuis vingt ans.

Terre, planète bleue, où à chaque printemps le Soleil ramène les fleurs dans les sous-bois obscurs.

Terre, planète bleue, où seize familles ont accumulé plus de richesses que quarante huit pays démunis.

Terre, planète bleue, où un orphelin se jette du troisième étage pour échapper aux sévices des surveillants.

Terre, planète bleue, où, à la nuit tombée, un maçon contemple avec fierté le mur de briques élevé tout au long du jour.

Terre, planète bleue, où un maître de chapelle écrit les dernières notes d'une cantate qui enchantera le cœur des hommes pendant des siècles.

Terre, planète bleue, où une mère tient dans ses bras un enfant mort du sida transmis à son mari à la fête du village.

Terre, planète bleue, où un navigateur solitaire regarde son grand mât s'effondrer sous le choc des déferlantes.

Terre, planète bleue, où, sur un divan de psychanalyse, un homme reste muet.

Terre, planète bleue, où un chevreuil agonise dans un buisson, blessé par un chasseur qui ne l'a pas recherché.

Terre, planète bleue, où, vêtue de couleurs éclatantes, une femme choisit ses légumes verts sur les étals d' un marché africain.

Terre, planète bleue, qui accomplit son quatre-milliard-cinq cent-cinquante-six-millionième tour autour d'un Soleil qui achève sa vingt-cinquième révolution autour de la Voie Lactée.


Par Hubert Reeves
http://www.hubertreeves.info/

User avatar
Seko
OBOD Ovate
Posts: 422
Joined: 03 Feb 2004, 20:24
Gender: Male
Location: Lànon Argantaðiras
Contact:

Postby Seko » 10 Feb 2006, 18:26

Voici mon tour maintenant!  :) C'est mon impression de l'instant:

Suspendu sur le faîte de la seconde,
Tenant mon équilibre, tout en regardant le monde,
Je salue le soleil, par la danse,
de cette étincelle au bout de ma lance.

Ne pas avancer, ni même reculer l'allure,
Vivre le moment présent comme la seule éternité,
Ceuillir les fruits du futur,
À même les récoltes du passé,
Je suis la goutte s'allongeant dans le vide,
Défiant la physique et la gravité que l'on veut limpide,
Vivre le moment présent, l'univers et le vide en même temps.

La grande roue s'est mise à tournée depuis longtemps maintenant,
Tout le monde attends l'été mais pourtant rien n'est encore joué...

Pourrons nous à notre tour faire tourner la roue?
L'avenir sera-t'il dans le travail aux champs?
Ou verrons nous, au contraire, la souffrance de nos enfants?

Seul l'Ovate surpblombant la noir abîme,
Se retournera vers nous, une fois encore,
Et alors nous saurons en vivant notre destin,
Le goût du pain qu'il tenait dans la main.

User avatar
Tity
Posts: 266
Joined: 05 Apr 2005, 08:19
Gender: Male
Location: Poulseur, Belgique
Contact:

Postby Tity » 12 Feb 2006, 11:41

superbe, tout ça...
A tout instant
Feu et garde

User avatar
Seko
OBOD Ovate
Posts: 422
Joined: 03 Feb 2004, 20:24
Gender: Male
Location: Lànon Argantaðiras
Contact:

Postby Seko » 13 Feb 2006, 14:30

Merci! :)

User avatar
Creirwy Arianrod du Nord
Posts: 748
Joined: 17 May 2005, 14:17
Gender: Male
Location: Bellefeuille, Québec, Canada
Contact:

Postby Creirwy Arianrod du Nord » 13 Feb 2006, 14:33

Vraiment très beau... une plume qui se fait rare, mais quand elle partage, quelle beauté! :)
Last edited by Creirwy Arianrod du Nord on 13 Feb 2006, 15:01, edited 1 time in total.

User avatar
Faydra
Posts: 302
Joined: 23 Aug 2005, 21:01
Gender: Male
Location: Saint-Basile le Grand, Québec Canada
Contact:

Postby Faydra » 13 Feb 2006, 14:58

J'ai pris le temps ce matin, de venir lire cette poésie annoncée ce week-end. Je n'avais pas eu la chance la semaine dernière. Je suis bien contente. Ça me fait sourire et débuter la semaine du bon pied, le coeur léger.

Merci Seko.

User avatar
Tity
Posts: 266
Joined: 05 Apr 2005, 08:19
Gender: Male
Location: Poulseur, Belgique
Contact:

Postby Tity » 13 Feb 2006, 15:22

Les lumières vertes
tremblantes et tourbillonantes
dansent sur ma peau claire
Je suis fatiguée
Dans mon refuge, je me couche
Les arbres prendront soin de moi.
A tout instant
Feu et garde

User avatar
Freya Kä
OBOD Bard
Posts: 102
Joined: 01 Jun 2005, 14:47
Gender: Female
Location: Montreal, Quebec
Contact:

Postby Freya Kä » 16 Feb 2006, 15:44

Première tentative de poésie "bardique".  :oops:

Awen

One long year to brew,
And a tiny second to drink,
Then it is all gone,
And another year is to be started anew,
For whom seeks more.

But three drops of it,
For three generations of cunning,
But three drops of it,
For three lives of wisdom,
Is certainly enough.

Who seeks more should seek elsewhere,
Who seeks inside should not want to waste another year.

User avatar
Creirwy Arianrod du Nord
Posts: 748
Joined: 17 May 2005, 14:17
Gender: Male
Location: Bellefeuille, Québec, Canada
Contact:

Postby Creirwy Arianrod du Nord » 16 Feb 2006, 15:46

Wow... j ete connaissais une belle plume.
Cette "tentative" est tout à fait concluante!
Chapeau! C'est très beau. :D  :hug:

User avatar
Seko
OBOD Ovate
Posts: 422
Joined: 03 Feb 2004, 20:24
Gender: Male
Location: Lànon Argantaðiras
Contact:

Postby Seko » 16 Feb 2006, 16:08

Jolis vers Tity.

Très beau poème inspiré Freya! :o


Return to “Au Coin du Feu”

Who is online

Users browsing this forum: No registered users and 1 guest